AELITA - CINE-CONCERT !!!

Aelita - Affiche originale du film de Yakov Protazanov (URSS, 1924)

Bande-originale composée et interprétée en live par le Stereopop Orchestra

Une production de la Cinémathèque de Toulouse

 

One of the first sci-fi movies ever produced, beautifully set to music by the Stereopop Orchestra

Un des tout premiers films de science-fiction de l'histoire du cinéma, superbement mis en musique par le Stereopop Orchestra !!!

 

And they chose Forget-Me-Not for their tours in France (and around) !!!

 

Et ils ont choisi Forget-Me-Not pour leurs tournées françaises (et des alentours) !!!

 

 

 

2016 tour announced soon !!!

 

Premiers concerts 2016 annoncés bientôt !!!

 

 

Video trailers, concept (in french), pictures, and press, below 

 

Ci-dessous une video du spectacle, la présentation du concept (en français), des photos, et une revue de presse.

AELITA - VIDEOS

Aelita Cine-Concert - Trailer - 2016

 

 

AELITA

 

LA CINE-LIVE EXPERIENCE

Grâce à Youri Protazanov (plus célèbre réalisateur des premiers temps de l'ère soviétique), AELITA était déjà un long-métrage incontournable de l'histoire du cinéma muet.


Grâce à la Cinémathèque de Toulouse et au Stereopop Orchestra (laboratoire électro-rock toulousain),  AELITA est désormais aussi un superbe ciné-concert rétro-moderne, et plus encore !



Premier film de science-fiction soviétique, et même tout premier film à grand budget tourné en Russie, AELITA fut un véritable blockbuster des années 1920.


Ses scènes décadentes et avant-gardistes dans des décors spectaculaires inspirés par le constructivisme et le cubisme, ont fait d'AELITA un objet cinématographique majeur, destiné à concurrencer les superproductions hollywoodiennes et l'aura de l'expressionnisme allemand.

https://www.youtube.com/watch?v=nEYzl4nVYTA
Mais au-delà du voyage cosmique d'un ingénieur quittant Moscou pour rejoindre Mars et y rencontrer la surprenante souveraine des lieux, AELITA livre aussi un témoignage historique de la vie à Moscou dans les années 1920, sur fond de révolution communiste et de NEP.


Il ne manquait à cet OFNI (Objet Filmique Non-Identifiable) qu'une bande son à la hauteur de l'émotion qu'il continue de dégager près d'un siècle après son tournage : le Stereopop Orchestra a relevé le défi magnifiquement.


Les compositions originales que le duo interprète pendant la projection, oscillant entre électro minimaliste, rock psychédélique, ballades pop oniriques, et même musique traditionnelle russe, tissent un lien poignant entre les images fascinantes d'AELITA et le public.


Evoquant tantôt Kraftwerk, tantôt Pink Floyd, tantôt les Beatles, tantôt les mélodies déchirantes du folklore slave, l'univers sonore tramé par le Stereopop Orchestra rend le voyage interplanétaire d'AELITA encore plus surprenant, encore plus touchant.


Les deux musiciens touche-à-tout (Ericnemo et Seb Comet) passent des guitares au violon, de la balalaïka à l'orgue, du Theremin à la batterie, pendant que leur complice aux manettes sonores (Laurent Boulhabel) harmonise toute cette petite symphonie de poche, pour sublimer cette mise en musique captivante du noir et du blanc d'AELITA.


Jusqu'ici focalisé sur la simple musique live (avec des références internationales comme The Christians (et leur mythique "Words") ou The Popes (avec des ex-Pogues et leur légendaire "Dirty Old Town"), le catalogue de Forget-Me-Not s'étend aujourd'hui pour la première fois aux arts visuels, et c'est bien parce qu'AELITA est plus qu'un simple ciné-concert : une véritable expérience sensorielle et émotionnelle !!!